Épisode 95 – Interview d’Alexandre Stachtchenko  📌 📌

 

“La réduction des émissions de méthane est notre levier le plus puissant sur le changement climatique sur les 25 prochaines années.” – Inger Andersen – Directrice du Programme des Nations Unies pour l’Environnement

Pour la seconde fois chez Techno Impact, nous recevons Alexandre Stachtchenko. Alexandre est le cofondateur de Blockchain Partner, intégré par la suite par KPMG.

Aujourd’hui, il a décidé de se consacrer à son activité de conférencier et en parallèle, il lance un appel à projets (ou à compétences) pour tous projets concernant la valorisation du biogaz issu des sites d’enfouissement.

  • Selon l’ONU, 40% des émissions de méthane proviennent de l’agriculture (élevage bovin), 35% des sites d’exploitation de combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon), et 20% du traitement des déchets qui émettent du méthane par décomposition organique.
  • Et d’après la Banque Mondiale et la NASA, d’ici 2032, les décharges (sites d’enfouissement) seront la première source de méthane.

Les sites qui relâchent du méthane sont les sites de traitement de boues usées, les sites d’enfouissement et, évidemment, les sites d’incinération de déchets.

Lorsqu’on parle de changement climatique, on pense souvent aux émissions de CO2, mais il y a un autre acteur clé dans ce combat, souvent négligé et pourtant, il est 80 fois plus nocif que le CO2. Il s’agit du méthane, un gaz à effet de serre extrêmement préoccupant lorsqu’il est présent en grandes quantités dans l’atmosphère. C’est dans les décharges qu’il est le plus concentré.

Quelles sont les alternatives ? La réponse pourrait surprendre, mais se résume en un mot : Bitcoin. Oui, Bitcoin, cette monnaie numérique souvent pointé du doigt pour son empreinte écologique, pourrait en réalité jouer un rôle clé dans la transition écologique. Cette idée peut en effet sembler contre-intuitive au premier abord.

Comment le minage de bitcoin peut-il apporter une solution aux nuisances du méthane ?

Souvent perçues comme de simples lieux de stockage des déchets, les décharges sont en réalité des bombes à retardement climatiques en raison de leur production élevée de méthane. 

 

Impact environnemental de Bitcoin : un regard approfondi sur son rôle dans la bataille contre le réchauffement climatique.
Image générée sur Midjourney par Benjamin Boutin

 

Le méthane est un composant majeur des émissions de gaz à effet de serre provenant des décharges. Il est produit naturellement lorsque les déchets organiques se décomposent en l’absence d’oxygène, un processus appelé fermentation. Cette décomposition se produit, comme vous l’imaginez, fréquemment dans les décharges où les déchets organiques sont entassés et recouverts.

Bien que sa durée de vie dans l’atmosphère soit plus courte que celle du CO2, son potentiel de réchauffement global est bien plus élevé. Sur une période de 20 ans, le méthane est environ 80 fois plus efficace que le CO2 pour piéger la chaleur dans l’atmosphère. Cela signifie que même de petites quantités de méthane peuvent avoir un impact climatique considérable.

La gestion des émissions de méthane des décharges devient donc une priorité environnementale mondiale.

Et pourquoi ne pas la transformer en une opportunité économique ?

En effet, la capture et l’utilisation du méthane comme source d’énergie peuvent non seulement réduire son impact négatif sur l’environnement, mais également contribuer à la production d’énergie renouvelable. L’un des bénéficiaires de cette électricité verte est l’industrie du minage de Bitcoin.

Le minage de Bitcoin est une activité énergivore, souvent critiquée pour son empreinte carbone. En utilisant l’électricité générée à partir du méthane des décharges, cette industrie peut devenir beaucoup plus écologique. Selon une étude de Daniel Batten, le minage de Bitcoin a le potentiel de réduire de plus de 20% les émissions globales de méthane, soit la moitié de l’objectif de l’ONU pour 2030. 

Cette approche offre une solution à la fois pour la gestion des déchets, la réduction de l’empreinte carbone de l’industrie du Bitcoin, mais également le réchauffement global.

La conversion du méthane des décharges en électricité illustre parfaitement le concept d’économie circulaire, où un déchet devient une ressource. Cette transformation représente un modèle économique durable. Les déchets sont valorisés et contribuent à la production d’énergie propre. Cela crée un cercle vertueux qui favorise à la fois la protection de l’environnement et la création de valeur économique. Elle démontre l’importance de penser de manière systémique et interdisciplinaire pour relever les défis environnementaux de notre époque.

 
Abonnez-vous à notre Newsletter 👉nftbusiness.substack.com
 
Vous souhaitez investir dans la cryptomonnaie et développer vos connaissances afin de réussir à investir efficacement ? Vous souhaitez apprendre à investir dans la cryptomonnaie de manière structurée et sécurisée ? Alors suivez la formation de Chantal Läng. C’est la meilleure ! 
 
Techno Impact, c’est le podcast de ceux qui construisent le WEB3 !

On aborde toutes les thématiques de l’écosystème Web3 : Blockchain, NFT, Métaverses, DeFi, Cryptos, IA, …

La société se transforme et nous tenons à être acteurs de cette transformation, nous tenons à être un élément de ce changement. 

Techno Impact est présenté par :

👉 Claudia Lomma – Conférencière “Générations Z et Alphas” – Formation ChatGPT & IA
👉 Benjamin Boutin – Formations Finance décentralisée & Sécurisez vos cryptos, Certifié DeFi chez Alyra Paris – Formation Midjourney

 
Si ce Podcast vous plaît, soyez nos ambassadeurs 🤝 Comment ?
 
👉 En vous abonnant au podcast et à notre Newsletter sur notre site 👉nftbusiness.substack.com
👉 En nous laissant un avis (sympa) et notant le podcast avec des ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ sur Apple Podcast & Spotify.
👉 En partageant avec vos amis via WhatsApp, avec un petit mot qui leur donnera envie d’écouter !
 
Vous souhaitez sponsoriser Techno Impact ou nous proposer un partenariat ? Contactez-nous 👉 claudia@claudialomma.com